Détartrage et le surfaçage radiculaire

Le détartrage et le surfaçage radiculaire

Le détartrage et le surfaçage radiculaire est un traitement parodontal non chirurgical habituellement recommandé lors d’un diagnostic de parodontopathie.

Le traitement précoce de la parodontopathie peut éviter des dommages irrévocables… Prenez rendez-vous rapidement et empêchez la propagation des bactéries!

La parodontopathie

La plaque dentaire qui s’accumule dans la bouche contient des microbes. Mal nettoyée, elle peut se solidifier en calculs (tartre) difficiles à enlever. Ces bactéries affectent les gencives en provoquant un détachement des tissus des dents, ce qui entraîne la formation de poches parodontales.

La gingivite, premier stade de la parodontopathie, touche uniquement les tissus gingivaux et est complètement réversible si elle est détectée et traitée tôt. Si tel n’est pas le cas, elle pourrait progresser dans les tissus plus profonds. De nombreux patients atteints de gingivite ou de parodontopathie à un stade plus avancé souffrent de saignements et de douleurs gingivales lorsqu’ils utilisent la brosse à dents et la soie dentaire ou lorsqu’ils mangent.

La parodontopathie, quant à elle, survient lorsque des bactéries présentes sous la gencive produisent des toxines qui poussent le corps à détruire l’os qui soutient les dents, proportionnellement à la profondeur des poches parodontales. C’est une maladie buccodentaire qui ne se guérit pas ; cependant, si elle est détectée assez tôt et traitée à temps, il est possible de stopper sa progression et d’empêcher une perte osseuse et dentaire supplémentaire.

Une parodontopathie non traitée peut causer une perte irréversible d’os et de dents. Par conséquent, un traitement de détartrage et de surfaçage radiculaire est plus efficace dans les premiers stades d’une parodontopathie et peut contribuer à réduire de deux à trois millimètres la profondeur des poches parodontales. Ne retardez pas l’intervention!

Le traitement de la parodontie par détartrage et surfaçage radiculaire

Le traitement de détartrage et surfaçage radiculaire commence par une anesthésie locale de la région à traiter. L’intervention nécessite souvent l’utilisation d’instruments manuels et d’un appareil à ultrasons pour nettoyer l’accumulation de plaque et de calculs. Votre dentiste les utilisera sous la gencive pour purger les racines des dents et lisser les surfaces rugueuses. Ce processus de nettoyage en profondeur a pour but d’enlever la plaque et le tartre ainsi que de lisser la surface des dents de façon à faciliter le réattachement des tissus gingivaux à celles-ci.

Après le traitement de détartrage et surfaçage radiculaire

Les patients qui subissent un traitement de détartrage et surfaçage radiculaire doivent prendre soin de leur santé buccodentaire après l’intervention. L’entretien à la maison constitue une partie importante du processus de guérison : la bouche ne doit pas contenir de nourriture, de résidus ou de plaque afin d’empêcher les bactéries de causer d’autres dommages. Il faudra utiliser efficacement la brosse à dents et la soie dentaire pour s’assurer que la bouche soit propre en tout temps, et il sera important de ne plus consommer de produits du tabac ; la guérison ne s’en trouvera que facilitée de même que le risque d’infection réduit.

Enfin, après le traitement, votre dentiste vous recommandera peut-être un bain de bouche antimicrobien contenant du gluconate de chlorhexidine pour combattre les bactéries et réduire davantage le risque d’infection.