Greffe de gencive

La greffe gingivale

On emploie la greffe gingivale pour contrer les effets d’une parodontite (ou maladie des gencives), principalement caractérisée par une récession de la gencive qui recouvre la racine d’une dent.

Pour soigner vos gencives déchaussées, prenez rendez-vous dès maintenant pour une consulationt afin d'en apprendre plus sur les différentes options possibles pour traiter la récession de gencives!

Parodontopathie et greffe gingivale

La récession gingivale est l’un des effets les plus visibles d’une parodontopathie (ou maladie des gencives). Elle peut se limiter à une seule ou s’attaquer à plusieurs dents, et les symptômes qu’elle engendre peuvent être inexistants ou prendre diverses formes :

  • exposition de la racine d’une ou de plusieurs dents ;
  • sensibilité des racines ;
  • inflammation des tissus ;
  • caries ;
  • problèmes esthétiques ;
  • maladie des gencives ;
  • détérioration de l’os et de la gencive ;
  • perte de dents.

Dépendamment de la situation, il est parfois indiqué de corriger la récession gingivale, car le tissu des gencives est le principal obstacle aux bactéries. Sans une quantité suffisante de tissu gingival autour de la dent, les bactéries peuvent causer une maladie des gencives, une détérioration de l’os et de la gencive, la carie dentaire et, dans de rares cas, la perte des dents. Une greffe gingivale peut limiter ou contrer les effets de cette récession de la gencive.

Les types de greffes gingivales

Il existe quatre types d’interventions : le moyen choisi dépendra de votre situation, de la gravité de la maladie et de vos besoins particuliers.

Greffe de tissu conjonctif

La greffe de tissu conjonctif est la forme la plus courante de greffe gingivale. Elle est utilisée pour traiter l’exposition de la racine autour d’une ou de plusieurs dents. Pendant la chirurgie, le dentiste incise un morceau de peau du palais et prélève du tissu sous ce morceau. Le morceau de peau est ensuite recousu en place. Le tissu prélevé est suturé au tissu de la gencive qui entoure la racine exposée. Avec le temps, le tissu suturé se développera avec celui de la gencive et formera une gencive plus saine autour de la dent.

Greffe gingivale libre

La greffe gingivale libre est similaire à la greffe de tissu conjonctif sauf qu’au lieu de couper un morceau de peau pour prélever du tissu, une petite quantité de tissu est prélevée directement au palais. Celui-ci est alors ajouté directement à la gencive traitée. Il s’agit d’une méthode intéressante pour les patients qui ont des gencives minces.

Greffon pédiculé

La méthode du greffon pédiculé n’a pas recours au tissu du palais. Le tissu gingival est plutôt greffé à partir du tissu existant autour de la dent touchée. Avec cette méthode, le morceau de peau, appelé pédicule, est partiellement coupé de façon à rester attaché. Le morceau est ensuite tiré vers le haut pour couvrir la racine exposée, puis suturé. Cette méthode est privilégiée pour les patients qui ont une grande quantité de tissu gingival près de la dent touchée.

La Pinhole Surgical Technique® (Technique chirurgicale par microponction)

La technique chirurgicale par microponction est un traitement peu invasif innovateur qui permet de simplement détacher la gencive de la dent pour repositionner le tissu gingival existant de façon à mieux recouvrir la structure de la racine. Elle nécessite une anesthésie locale, suivie d’une microponction (petit trou) dans la gencive, près de la(des) dent(s) touchée(s) par la récession.
Pour en savoir plus

Il est également possible d'utiliser des greffons synthétiques ou provenant d’une banque de tissus.

La convalescence après une greffe gingivale

  • Après la chirurgie, vous pourrez rentrer chez vous. Toutefois, si vous avez reçu un sédatif pour vous détendre, vous devrez demander à un ami ou à un membre de votre famille de vous raccompagner.
  • Assurez-vous de suivre les instructions de votre dentiste concernant les soins postopératoires.
  • N’utilisez pas de soie dentaire ou de brosse à dents sur la partie de la gencive traitée jusqu’à ce qu’elle soit guérie et que l’on vous dise de le faire.
  • Vous aurez peut-être à utiliser un bain de bouche pour vous aider à combattre la plaque et les bactéries durant cette période.
  • Vous pourrez possiblement retourner au travail après un ou deux jours.
  • Dans la semaine suivant la chirurgie, votre alimentation se limitera à des aliments mous, comme des œufs, des pâtes, du Jell-O et du yogourt.

La douleur est différente pour chaque patient et dépend de nombreux facteurs, comme la tolérance et le type de greffe pratiquée. Votre dentiste pourra vous prescrire un anti-inflammatoire en vente libre ou, dans de rares cas, un analgésique sur ordonnance si nécessaire.

Les avantages esthétiques de la greffe gingivale

Les personnes qui trouvent qu’elles ont de trop grosses dents ou qui sont embarrassées par la quantité de surface dentaire visible peuvent également tirer profit d’une greffe gingivale. Si la maladie des gencives a entraîné une perte importante des structures de soutien, la greffe gingivale peut être utilisée pour redonner une hauteur intéressante à la gencive. Ce faisant, la partie visible de la dent sera réduite et la santé globale des dents et des gencives s’en trouvera améliorée.

Services

Contacts