Bruxisme (grincement des dents)

Le bruxisme

Le bruxisme désigne tout type de contact vigoureux entre les dents. Il peut s’agir d’un grincement de dents bruyant ou d’un serrement de dents silencieux. Peu importe le type de contact, il peut causer des dommages à votre dentition.

Vous croyez souffrir de bruxisme? Prenez-rendez-vous dès aujourd’hui pour obtenir une consultation au sujet des options qui s’offrent à vous pour le résorber.

La cause du bruxisme

La cause du bruxisme demeure inconnue malgré des recherches afin de trouver le ou les agents responsables. On croit toutefois que l’augmentation du stress et de l’anxiété peut influer grandement sur la fréquence et la gravité du grincement des dents. On croit également que mordre de façon anormale ou qu’avoir une dent manquante ou mal positionnée peut contribuer au grincement des dents.

Beaucoup de gens grincent de temps en temps des dents, ce qui occasionne peu ou pas de dommages à celles-ci ou à la mâchoire. Par contre, ceux qui grincent continuellement des dents peuvent causer des dommages plus sérieux à leur dentition de même que d’autres complications liées à leur santé buccodentaire. Certaines personnes ignorent même qu’elles en souffrent, car elles grincent des dents uniquement pendant leur sommeil. Le bruxisme peut toutefois se produire lorsqu’elles sont éveillées. Les personnes souffrant d’apnée du sommeil ont tendances à grincer des dents d’avantage.

Autant les adultes que les enfants peuvent souffrir de bruxisme. Il arrive souvent que la douleur liée au perçage des dents ou aux maux d’oreille provoque également le grincement des dents chez les tout-petits.

Les dommages causés par le bruxisme

Le bruxisme occasionnel peut ne pas causer de dommages aux dents ou à la mâchoire. Le grincement de dents chronique peut toutefois les altérer. Le fait de grincer des dents pendant plusieurs années sans suivre de traitement peut, dans de rares cas, user les dents jusqu’au moignon, exposant ainsi la deuxième couche de la structure de la dent. Cette exposition pourrait éventuellement entraîner la nécessité d’installer des ponts, des couronnes ou des implants ou encore de réparer des prothèses si les dents ne peuvent pas être sauvées.

Le bruxisme est non seulement mauvais pour vos dents, il peut également endommager votre mâchoire et occasionner :

  • la fracture de vos dents ;
  • leur mobilité ;
  • leur perte ;
  • leur usure prématurée ;
  • des douleurs à l’articulation temporomandibulaire (ATM) ;
  • un dérangement au niveau de l’oreille ;
  • une modification de l’apparence de vitre visage ;
  • des douleurs chroniques, des maux de tête ;
  • des muscles endoloris.

Si vous souffrez de bruxisme, votre dentiste pourra déterminer si votre habitude de grincer des dents semble responsable d’un trouble de l’articulation temporomandibulaire ou d’un autre problème lors d’une consultation et, le cas échéant, vous proposer des solutions adaptées à vos besoins afin de mieux contrôler votre bruxisme et/ou traiter ses conséquences.

La prévention du bruxisme

Bien que la cause exacte du bruxisme soit inconnue, il est possible de réduire le grincement de dents en accomplissant certains gestes tout au long de la journée et avant de se coucher en :

  • réduisant votre consommation ou en éliminant de votre alimentation les aliments qui contiennent de la caféine, notamment le café, les boissons gazeuses, le thé et le chocolat ;
  • évitant l’alcool ;
  • évitant les habitudes parafonctionnelles, c’est-à-dire mâcher des objets qui ne sont pas des aliments, notamment la gomme, les crayons ou stylos. Le fait de mâcher constamment conditionne les muscles de votre mâchoire à demeurer serrés et augmente les chances que vous grinciez des dents ;
  • portant une attention particulière à votre bouche. Si vous remarquez que vous grincez des dents ou que vous serrez les dents pendant le jour, vous devez vous entraîner à vous détendre. Placez le bout de votre langue entre vos dents avant afin qu’il soit plus difficile de serrer ou de grincer vos dents ;
  • détendant les muscles de votre mâchoire avant d’aller vous coucher. Le fait de placer une débarbouillette chaude sur votre visage le soir vous aidera à détendre votre mâchoire avant de dormir. Pour obtenir des résultats optimaux, placez la débarbouillette sur vos joues, en avant de vos lobes d’oreille.
  • consulter un pneumologue pour traiter l’apnée du sommeil.

Si le stress est la cause de votre bruxisme, demandez à votre dentiste de vous renseigner sur des techniques de réduction du stress. L’exercice, le counselling, la méditation ou la prescription de décontractants musculaires peuvent vous détendre et, conséquemment, pourraient contribuer à réduire la fréquence ou la gravité de votre grincement des dents.

Si approprié, le port d’une plaque occlusale personnalisée ou d’une attelle nocturne pourrait permettre de protéger vos dents des effets du grincement des dents pendant votre sommeil. Il est toutefois important de traiter les déclencheurs responsables de votre bruxisme pour cesser de grincer des dents complètement.